22 février 2009

Petit tour du côté des tendances !

Malgré l'offre des concepts techniques de V’tech avec V’smile ou de Leapfrog avec les peluches interactives reliées à Internet et le stylo Tag, ce sont les marques classiques considérées comme sûres qui ont tiré leur épingle du jeu fin 2008.

Les jeux de société ont continué de réaliser un bon score en 2008. Hasbro, avec les lancements de Monopoly City, Trivial Pursuit Team, Cluedo Agent Secret, Cluedo Harry Potter, et Mattel, avec Uno, SOS Ouistiti, Scrabble Junior sont les deux plus importantes intervenants sur ce marché. Le Monopoly a vu ses ventes augmenter de 16 %.

Les univers miniatures ont de plus en plus la côte. Les produits liés aux collections comme les Littlest Petshops, ces animaux qui dodelinent de la tête, et les Playmobil ou encore les cartes stratégiques comme Yu-gi-oh et les Lego ont tiré le secteur vers le haut. En effet, ils affichent des petits prix et peuvent s’acheter tout au long de l’année. Les boîtes de jeux ne coûtent pas plus de 12 euros environ, du moins pour les figurines. Les ventes de PetShop ont ainsi progressé de plus de 40%. Mais pour perdurer, renouveler leurs collections et rester en accord avec les goûts des enfants est vital. Les Littlest Petshop, les Pokémon et les Playmobil se verront donc agrémenter de nouveaux petits personnages : les Playmobil égyptiens, une "pokéball" à écran tactile chez les Pokémon ou encore des animaux de la jungle chez les Littlest Petshop.

Les jouets écolos quant à eux restent encore une niche de marché. Malgré cette tendance s’installe durablement dans l’esprit des consommateurs même si ils ne correspondent pas encore à 100% aux désirs des enfants. Le préscolaire a progressé, toujours grâce à ses grands classiques et on devrait assister à un recentrage des fabricants et des professionnels de la licence vers le préscolaire en 2009. Parmi les grandes tendances pour 2009 figure également la « déco », avec des ateliers pour décorer sa chambre, ses bougies, ses bijoux…

Les jeux de plage souffrent d’un réel manque d’innovation. Après le démantèlement de Smoby il n’existe plus aucun acteur industriel capable de proposer de nouveaux jeux. Les activités artistiques souffrent du même problème que les jeux de plage. Peintures, crayons et autres loisirs créatifs sont en recul depuis déjà trois ou quatre ans. Ceci est dû notamment à la faillite de Loisirs et créations.

Les déguisements et les pary goods progressent. Les ventes se répartissent à égalité entre les produits génériques et sous licence. Noël, Carnaval et Halloween ne sont plus les seules occasions de faire la fête. L’organisation de goûters d’anniversaire développe les ventes de ballons, vaisselle à jeter Enfant… Les articles de fête bénéficient en plus d’un vrai suivi des licences.

Les valeurs que l’on reconnaît au monde de l’équitation, à savoir respect des animaux, proximité avec la nature, discipline personnelle, exercice physique, dimension affective de l’animal plaisent aux enfants et aux parents. Les fabricants se sont emparés de ce phénomène : on trouve les cartes Bella Sara d’Asmodée, les jeux Mission Equitation et Horseland de Mindscape, les cartes Panini… Horseland, série animée diffusée sur France 5 et Télétoon, a une moyenne d’audience de 29,7% en part de marché sur les 4-10 ans. Elle est complétée par Grand Galop pour les plus grandes, série adaptée des romans de Bonnie Bryant et soutenue par son partenariat au salon du cheval ainsi que par le magazine Grand Galop développé par Paperbox et Lagardère TV. En 2009, on verra arriver de nouveaux titres chez Bayard, une collection textile signée Suncity et la nouvelle licence Alexandra Ledermann gérée par TF1 licences qui sera accompagnée de romans, d’une BD, de papeterie scolaire et d’un jeu vidéo développé par Ubisoft.

Selon le baromètre licences 2008, les trois secteurs de licences qui marchent le mieux auprès des enfants sont les jouets, le textile avec l'équipement de la personne et l'édition.

1 commentaire:

Vincent a dit…

Je découvre votre blog et j'y apprends des choses, preuve qu'il est intéressant. Bonne continuation.